AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Récit]Combat de mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Argonos
Touriste
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 31
Classe : Thaumaturge
Niveau : Suprême
Alignement : Chaotique
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: [Récit]Combat de mots   Dim 20 Avr - 19:10

Argonos se tenait au bord de la plage d'Emblème, sur son fier destrier Tempête, qui commençait à se faire bien vieux depuis le temps qu'il partageait ses aventures. Vieux, mais toujours aussi robuste. Argonos divaguait dans ses pensées, en fixant l'horizon en silence, profitant du bruit paisible des vagues qui mourraient sur le sable.

"L'air pensif..Nostalgie ?" Dit une voix basse, elle ne semblait provenir de nul part.

Le breton tourna la tête à droite, puis à gauche. Sortant de ses pensées, il avait bien reconnu à qui appartenait la voix en question.

Argonos : "Non. Résigné..."

Il descendit de sa monture, l'air serein et calme.

Argonos : "Je m'attendais à une rencontre de ce genre, mais pas à ce que tu viennes en personne. Enfin, je veux dire à une rencontre avec.. Elle.. mais pas par ton biais."

"Elle était inévitable de toute façon, aujourd'hui ou demain.."

Argonos : "Je sais, ça arrive.. tard."

"Je t'écoute.."

Argonos : "Tu m'écoutes ?"

"Tu voulais la voir..ce qui est impossible..Tu n'as plus le coeur pur.. mais je t'écoute."

Argonos afficha un léger sourire.

Argonos : "Non, je ne voulais pas la voir, mais je m'attendais à ce qu'elle veuille rendre des comptes."

"Pourquoi..?"

Argonos : "Et puis, la pureté de mon coeur.. elle a déjà été ébranlée autrefois, tu as connu cette époque d'ailleurs.."

"Tu es Maitre de ton destin, de tes choix."

Argonos : "J'ai abandonné."

"Je vois."

Argonos : "Ou plutot.. j'ai choisi la facilité.."

"Le mot employé est parfait."

Argonos : "Vas tu restée invisible ? Ou peut être que je ne suis plus digne de poser les yeux sur toi.."

"Ferme les yeux je risquerais de t'éblouir.."

Après ces mots, l'être à qui le breton parlait apparu. Il ne s'était pas trompé, il l'avait bien reconnu, Edaetha.

Argonos : "Si je te demande d'apparaitre ce n'est pas pour fermer les yeux.."

Il se mit face à elle, et la fixa dans les yeux.

Edaetha : "Je voudrai savoir une chose.. Mei..Elle a fait son choix par amour..ou par facilité également? Ou lui as-tu suggéré..de te suivre?"

Argonos : "Elle avait fait son choix avant moi.."

Edaetha : "Bien.."

Argonos : "Une question que j'aurais pu t'adresser bien des fois. En retour.. mais c'est trop tard désormais. Que vas tu faire maintenant ?"

Edaetha : "Suivre ma Destinée celle à laquelle je me suis toujours..dévouée."

Argonos : "Donc.. rester au même point.."

Edaetha : "Au même point..? Je ne crois pas."

Argonos : "Dévouée pour sauver un monde qui n'a pas envie qu'on le sauve."

Edaetha secoua lentement la tête.

Edaetha : "Nous vous donnions la possibilité..vous avez préféré la facilité.."

Elle sourit alors.

Argonos : "Effectivement.. chasser le naturel, il revient au galop.."

Edaetha : "C'est en ton esprit que sont gravées ces paroles.."

Argonos : "Tu te rappeles, lorsque l'on s'est connus ?"

Edaetha : "Pourquoi j'oublierais.."

Argonos : "Tu m'avais... 'sauvé'... on peut dire, de ce que j'étais, le frère d'un monstre. La légion.. l'asservitude envers Lucifer."

Edaetha : "Tu as choisi de réunir ta famille..es-tu heureux à présent?"

Le breton prit une grande inspiration suite à ces mots, et soupirant lentement.

Argonos : "Je suis apaisé.. c'est le principal. Plus aucun poids sur les épaules, plus aucune responsabilité, plus d'obligations, plus de mensonges ou d'images ou encore de manières.. plus aucune vie entre mes mains.. je n'avais pas ce qu'il fallait, c'est tout."

Edaetha : "Si ton choix te convient..et que tu y trouves ta sérénité.."

Il sourit.

Argonos : "Tu vas me dire que ca te convient également ?"

Edaetha : "Je n'ai de jugement à porter.."

Argonos : "Pourtant j'ai brisé votre fragile soit disant équilibre, avec Mei.."

Edaetha : "Tu sembles en être certain."

Argonos : "Deux Anges déchus, ancien malfaisant couplé à ancienne succube.. l'ardoise commence à être chargée.. si vous ne m'arrêtez pas maintenant, vous le regretterez peut être.. ce monde sera détruit pour mieux être reconstruit."

Edaetha : "En effet. Mais ceci fait parti du cycle.. et ainsi de suite."

Argonos : "Alors vous allez laisser la destruction opérer."

Edaetha : "Comme elle fut antan, puis reconstruit par la suite, ta présence en est la preuve."

Argonos : "Je ne fais pas un monde à moi tout seul.."

Edaetha : "Heureusement.." Elle sourit de nouveau.

Argonos : "Alors ce que tu dis n'as aucun sens.."

Edaetha : "Je dis ta présence..celle du peuple."

Argonos : "Dans ce cas, vous ne ferez rien contre le cycle de destruction de ce monde.. si je comprends bien."

Edaetha : "Nous agirons si celà s'avere necessaire."

Argonos : "Tsss, toujours le même discours.. et toujours rien de fait.. même après les derniers changements.. que je sois ici ou de l'autre coté ca ne changera rien à l'inévitable.."

Edaetha : "Je ne vois l'utilité d'intervenir, l'Equilibre est présent."

Argonos : "Je contribue juste à l'accélération des choses dans ce cas."

Il se mit à rire.

Argonos : "L'équilibre ? Un mot.. juste un mot, prononcé tellement de fois qu'il en vient presque à conditionner ceux qui l'entendent autant que ceux qui le prononcent.. il n'y a aucun équilibre.. il n'y en a jamais eu.. il y a eu le début.. la création de cette terre. Et ensuite, après l'apparition des être vivants, a commencé son déclin."

Edaetha : "Je ne comprends pas pourquoi toutes ces questions.."

Argonos : "Ce ne sont pas des questions.."

Edaetha : "Tu as fait ton choix, assume-le."

Argonos eu l'air surpris par la réplique.

Argonos : "Mais je l'assume.. je ne vois pas le rapport entre ce que j'ai dit, et ce que tu me réponds, il n'était pas question de mon choix.. c'est un constat."

Edaetha : "Ce que je veux dire.."

Il lui coupa la parole, semblant s'énerver quelque peu.

Argonos : "Tu t'entetes à dire qu'il y a un équilibre alors que c'est faux, il n'y a qu'à observer! Tu t'entetes à ne rien vouloir faire, à ne rien juger, pourquoi ? Pour ne pas avoir à endosser la responsabilité d'un échec ?"

Edaetha : "Un echec ?"

Argonos : "Un échec."

Edaetha : "Je ne te comprends pas..tu es là à me parler du monde et son déclin.. pourquoi ?"

Argonos : "Il n'y a pas d'équilibre, et pas de salut pour ce peuple, et ces terres, tu l'as dit toi même dans ton argumentation.. c'est un cycle.. et on arrive bientot en fin de parcours."

Edaetha : "Et ? Viens-en au but."

Argonos : "Alors, tout ce que nous avons fait n'aura servi à rien.. survivre, uniquement."

Edaetha : "Que veux-tu ? savoir si je me mettrai en travers de ta route ? Depuis quand tu t'interesses à ce que Nous avons fait ?"

Argonos feinta la réflexion.

Argonos : "Laisse moi réfléchir... depuis le temps où j'attendais un appui de votre part ? Que j'ai eu biensur.. mais c'était trop tard pour moi comme tu le vois."

Edaetha : "Essaies-tu de te réconforter dans ton choix ?"

Le breton rit aux éclats.

Argonos : "Et aller, on en revient à ca.. tu ne sais pas quoi répondre d'autre ? Mon choix importe peu, puisque le résultat sera le même!"

Edaetha : "Non j'essaie de te comprendre."

Argonos : "Ah.."

Edaetha : "Ou du moins de comprendre tes paroles."

Argonos : "Et bien, tu sembles être à mille lieux de me comprendre depuis que tu es montée là haut."

Edaetha : "Tu as choisi la Destruction c'est un fait..pourquoi t'attardes-tu sur le déclin de ce monde puisque tu en fais parti de par tes actes."

Argonos : "Oh mais tu l'as dit toi même que je ne suis pas un monde.. alors mes actes, à coté de ceux des grands esprits sont insignifiants. Je contribuerai juste à accélérer le début de la fin. Mais vous.. qu'avez vous fait quand j'étais à la tête des esprits de lumière avec mes pauvres gars.. pour que nos efforts réussissent, à part nous donner un peut être moyen de changer possiblement certaines choses sur la fin ?"

Il marqua un temps de silence.

Argonos : "On en vient à la question claire nette et précise... si la destruction est inévitable, à QUOI servez vous donc ?"

Edaetha : "En quoi cette question t'interesse t-elle ?"

Argonos : "Oh elle m'interesse depuis des lustres tu sais, mais maintenant je peux la poser sans gène."

Edaetha : "La réponse ne te concerne plus.."

Argonos : "Biensur, puisqu'il n'y en a pas.. aussi présente que ce qu'était le ventre de la mère porteuse de ces terres, le néant."

Edaetha : "Je t'en laisse à ton jugement.."

Argonos : "Un jugement plein de colère, elle peut s'exprimer maintenant.. je suis déçu.. même si j'ai probablement beaucoup plus décu moi même. Je me permets de l'être."

Edaetha : "Tu es libre.."

Argonos : "'Il' a raison en fin de compte, c'est croire en des vertues qui n'existent pas, en des rêves qui ne se réaliseront jamais.. que de croire en la lumière.. puisque même toi tu l'as dit, la destruction viendra quoi qu'il advienne."

Edaetha : "Beaucoup ont donné leur vie et d'autres en donneront, je le répète c'est un cycle inévitable..seuls les coeurs purs et vaillants passeront la porte."

Argonos : "De ton côté, peut être que de lutter pour une cause perdue suffira.. du mien, j'ai d'autres moyens de franchir la porte."

Edaetha : "C'est tout ce que tu voulais dire ? Tu es soulagé ?"

Argonos : "Je l'étais avant, mais je vois que tu ne sais même pas me dire que j'ai eu tort.. quelque part, je ne l'ai peut être pas."

Edaetha : "Celà ne changerait rien si je te le disais de toute façon.. le naturel revient..au galop. Non ?"

Argonos : "Cela te donnerait raison de me convaincre de mon erreur, Esprit Majeur de la Lumière.. et tu ne laisserais pas un insignifiant mortel te marcher sur les pieds avec autant d'audace.."

Argonos : "Je préfère terminer cette discussion ici."

Edaetha : "Tu es libre.."

Argonos : "Alors adieu.."

Edaetha : "A bientot.."

Il monta sur son cheval, et ajouta une dernière phrase avant de partir au galop.

"Peut être à bientot, si quelque chose est fait de votre coté.. alors nous seront amenés à nous confronter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Récit]Combat de mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fusil de combat DMR
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [Combat RP] Besoin de vos avis!
» Casin Cu Calas signification => Honneur au Combat
» [résolu]Comment attaquer au combat pas au tour par tour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mains du Destructeur :: Amtenaël : Roleplay :: Propagandes des Enfers-
Sauter vers: