AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 La rupture de la Loi et le commencement de la Main Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanctuary
Fondateur.
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: La rupture de la Loi et le commencement de la Main Noire   Lun 16 Fév - 16:42

La scène se situe à Emblème. La bourgade était envahie par les allées et venues des commerçants, qui étaient plus nombreux qu’à l’accoutumée ce jar là.

Eleydan : Il convient de dire que l'endroit est quelque peu fréquenté pour que les informations prononcées durant cet entretien soient conservées confidentielles.

<Natanael se détourne.>

<Natanael apercevant Irena, s'avance, l'air grave.>

<Calavene s'approche de sa compagne.>

<Natanael lui répond de ce même signe.>

Eleydan : Commençons cette discussion un peu plus loin je vous prie.

<Eleydan pointe l'horizon.>

<Calavene adresse quelques mots à l'Elfe en Atlante.>

Quelques minutes plus tard, le groupe d’individus était réuni non loin du petit village animé.

Au vu du regard tendu de ces derniers, la discussion semblait aborder un sujet pour le moins épineux.

On pouvait - en prêtant suffisamment l'oreille - entendre le bruit des vagues.

<Sanctuary croise les bras, observant la scène légèrement en retrait.>

Eleydan : L'alliance avec la Légion et les Héritiers a été rompue.

<Irena hoche doucement la tête sans mot dire.>

Eleydan : Il semblerait qu'ils soient allés trop loin dans leurs méthodes, et que vos soldats les traquent en ce moment même.

<Natanael observe Irena d'un air absent, l'attention tournée vers les dires de l'Officier à son flanc.>

Irena : C'est en effet le sens de l'annonce que nous avons faites il y a quelques hars.

Eleydan : Il se trouve que nous partageons les mêmes méthodes, et certains objectifs communs.

Eleydan : Cette rupture avec la Légion, va irrémédiablement entrainer une rupture avec les Tenebrarum Bellatores.

Irena : De fait, c'est ce qui nous réunissait jusqu'alors... Ce temps est révolu.

Eleydan : Ce temps.. Nous a prouvé que vos objectifs ne concordaient pas suffisamment avec les nôtres bien que nous ne soyons pas des brutes sanguinaires.
Ainsi, la Légion deviendra notre alliée. Seul l'avenir nous dira quelle voie vous emprunterez. Cependant, nous n'avons pour l'har aucune raison de nous liguer contre vous.

Natanael : Les méthodes... <Murmure t-il.> Les méthodes... <Le visage maintenant baissé.>

<Calavene observe Natanael, faisant tourner son disque de flamme entre ses doigts.>

Eleydan : Si toutefois vous poursuiviez vos attaques contre la Légion, nous ne pourrions tolérer de perdre de leurs soldats.

<Eleydan respire profondément.>

Eleydan : Ainsi.. Vous voilà informée, quoique d'une manière que j'aurais souhaité plus courtoise..

Aldenyss dégaine lentement sa lame, la pose à terre et s'appuie dessus.>

Eleydan : Cette période à combattre côte à côte a bien montré que vous ne souhaitez pas plus le désordre que nous. Mais nos manières ne coïncideront jamais avec les vôtres.

Irena : Mais je présume qu'il nous fallait nous y attendre...

Calavene : Vous avez pourtant déclaré devant tout le monde que la Légion, vos anciens alliés, seraient chassés comme les autres.

Irena : Que nous saurions nous opposer avec la même vigueur à toutes les tyrannies... Pour reprendre le terme précis de notre annonce.

Irena : Nous leur avons offert une voie de rédemption le jour où nous les avons approchés.

Eleydan : Il vous faut bien comprendre, Dame Irena.. Que leurs forces démoniaques et leur pouvoir de terreur peuvent contribuer à ramener un semblant de paix en ce royaume.

<Aldenyss observe Eleydan et grommelle à l'entente du terme démon.>

Eleydan : Nos objectifs peuvent être atteints en tirant profit des forces que sont les leurs, pas en tentant de les occire.

Natanael : Pensiez-vous... <Prenant enfin la parole, d'une voix terne.> Que leurs méthodes allaient changer ?

Irena : Mais il n'est pas dans notre intérêt de poursuivre la collaboration. Et ce qu'on m'a rapporté m'incite simplement à accélérer les choses.

Natanael : Pourquoi donc avoir choisi l'offensive... ? <Observant maintenant Irena.>

Irena : <Vague sourire amer> Qui sait ? On entend tellement de promesses.

Eleydan : Cette alliance était profitable pour les trois camps. Ainsi, votre choix s'est porté sur un des seuls incompatibles avec nous.

Sanctuary : Je ne fais pas confiance aux Hommes de Main, ils veulent le pouvoir, bien plus que le désire la Légion.
Ils utilisent des notions humaines pour cacher leur véritable but.
Ce sont des fourbes.
Méfiez-vous.

Sanctuary <Se tournant vers la Viking :> Quand à toi, femme …

<Aldenyss fait un signe de main à Sanctuary et lui lance un regard courroucé.>

Sanctuary : Tu as osé interférer dans MES plans.

Irena : Humaines, c'est le terme qui convient. Au moins avons-nous ce mérite.
Ai-je l'honneur de vous connaître ?

<Natanael plisse les yeux, la main désormais crispée sur son bâton.>

Sanctuary : Quoi qu'il en soit, je ne suis pas venu ici pour gâcher votre petite réunion.
Je voulais entendre les paroles de cette femme.

Irena : Heureuse que vous ayez été satisfait. <Les yeux narquois>

Sanctuary <Regardant l’assemblée :> Vous devriez faire attention, ses paroles sont beaucoup plus dangereuses que mon immortalité.

<Aldenyss observe Sanctuary et hausse un sourcil en soupirant.>

Irena : V... <Contient un sourire que les officiers Tenebrarum sauraient apercevoir.>

Natanael : Laissez-là à présent partir... Et porter ce message. <Le ton neutre et bas. Se détourne à présent du cercle, dont il s'éloigne de quelques pas.>

Eleydan : Pardonnez-moi d'avoir été si direct. <Baissant les yeux>

Irena : Je vous en prie, sire Belad'Ewien.
Une discussion sans détour a toujours été la clé de nos relations.

Sanctuary : Cette femme crache du venin à chacune de ses phrases, ne vous laissez pas manipuler.

Irena : Tenebrarum, passez une bonne journée. Quant à vous... <Se retournant vers l'imposant Troll.>

Aldenyss : Suffit Sanctuary...

Eleydan : Si vous souhaitez vous adresser plus longuement au seigneur, nous n'y voyons aucun inconvénient.

Calavene murmure quelques mots en Atlante à son compagnon.>

<Sanctuary regarde la femme d'un air macabre.>

Irena : Votre hostilité n'enlève rien à la joie que j'ai de faire votre connaissance.

Sanctuary : C’est Réciproque. Hahaha !

<Irena soutient ce regard en serrant la mâchoire.>

Sanctuary : Alors comme ça, tu commandes les Hommes de Main.

<Eleydan se détourne lentement.>

Sanctuary : C’est donc à toi que je dois ce contre temps.

Eleydan : Voilà qui est fait.

Irena : Pas exactement.
Le principal responsable à mes yeux, demeure l'un de vos... Anciens amis.

Sanctuary : J'aurais du prévenir la Légion à ce moment là, les choses se seraient passées autrement … Je vous ai sous estimé.

Irena : Il a pris bien soin de disparaître, sans doute est-ce souhaitable pour tous.

Sanctuary : Mais je ne ferai pas une deuxième fois cette erreur.
Ne t'en fais pas, je trouverai quelqu'un d'autre ...

<Irena sourit.>

Sanctuary : Comme je l'ai dit, ce n'est qu'un contre temps.

<Sanctuary sourit à son tour.>

<Irena sourit doucement.>

Irena : Il n'est nul besoin de les prévenir cette fois-ci... À votre aise. Comme vous aurez pu le voir, nos idées ne sont pas incompatibles.

Aldenyss : Bon Mes Seigneurs.
La place forte de La Légion semble assiégée..
Il serait malheureux qu'elle tombe...

<Irena scrute un instant le Prince, puis se résigne et s'éloigne.>

<Sanctuary regarde la femme partir.>

Aldenyss : Peut-être devrions-nous rassembler une partie de nos forces et aller les aider ?

Sanctuary : Elle manipule très bien les mots.

Aldenyss : Natanael? Vos ordres ?

Natanael : Capitaine? <L'observant.>

Aldenyss : Le fort de la Légion est assiégé et menace de tomber..

<L'œil du bouclier du Troll se met à bouger.>

Aldenyss : Je pense qu'il serait bon de rassembler quelques uns de nos hommes et aller leur porter secours incessamment..
Je me propose pour mener l'assaut contre les assiégeant si besoin est..

Natanael : Menez-y donc les hommes. Protégez la Légion, mais évitez pour le moment d'atteindre les forces des Héritiers.
Irena se doit de leur faire passer le message.

Aldenyss : Bien. Lindelea?

Sanctuary : Je vous laisse.

<Sanctuary siffle sa monture.>

Calavene : Il y a de fortes chances qu'on se fasse attaquer par les Héritiers Natanael.

Lojik salut le Troll.






Quelques hars plus tard …

On pouvait entendre résonner en échos, des hurlements d’horreur dans une salle sombre.

Sanctuary était là, assis sur le sol en ruines.

En face de lui se tenait une femme à l’apparence fantomatique. Elle était appuyée contre un mur fissuré et fixait le Troll.

Sanctuary : J’avais bien dit que cette alliance ne durerait pas indéfiniment.

La mystérieuse inconnue : Maintenant que les Héritiers se retrouvent sans le moindre appui extérieur, il est temps pour toi de sortir de l’ombre.

Sanctuary : Ja, j’ai repris le recrutement, comme vous avez pu le constater.

La jeune femme au regard indéfinissable : Le Maître ne tolèrera pas un second échec de ta part.

Sanctuary : Plus rien ne peut nous arrêter à présent, vous l’avez dit vous-même, ils sont seuls.

L’entité longiligne : Ne les sous estime pas une seconde fois, Demi-Démon.

Sanctuary : Ce n’est pas une poignée de mercenaires devenus indépendants qui perturbera nos plans. <Se levant lentement et s’approchant d’immenses Gargouilles.> Et puis, vous êtes là mes petites chéries ...

_________________
Sanctuary ┼ demi-démon chaotique et à tendance destructrice, conspirateur, sociopathe, paranoïaque pour un rien. Jadis au service d’une dimension démoniaque et dernier allié de la Légion Noire avant sa disparition.
¤ Xerig ¤ nain puant et alcoolique notoire, bagarreur, rageur, opportuniste à la moindre occasion qui se présente. Au service de ses plus bas instincts. Mort noyé dans son vomi.
¦ Revenant ¦ Réminiscence d'un monstre disparu il y a fort longtemps. Vestige d'une époque lointaine, révolue et oubliée. Dernier survivant de la Légion Noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La rupture de la Loi et le commencement de la Main Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rupture de communication.....
» Cela ressemble à une rupture de contrat...
» conversation de Charlotte à Khris : rupture.
» Veridic,la PS3 en rupture de stock
» [Recherche] Urgent, recherche Mata-Nui (8989).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mains du Destructeur :: Amtenaël : Roleplay :: Propagandes des Enfers-
Sauter vers: